Chanel et la danse pour un pas de deux

Danse Chanel opéra

Chanel vient tout juste de nous annoncer une toute nouvelle collaboration qui est aussi étonnante qu’élégante ! Vous l’aurez compris grâce au titre:  Cela concerne la danse… Déroulez vite pour en savoir plus !

Zoom sur une collaboration des plus élégantes et élancée, qui n’est autre que celle de Chanel et de l’Opéra Garnier.
En effet le 27 janvier dernier, l’Opéra national de Paris présentait son Gala d’ouverture au sein du Palais Garnier. Bien évidemment, suite aux restrictions dues à la crise sanitaire actuelle, l’event était retransmis en ligne.
Chanel s’est donné un grand défi qui n’est autre que celui de créer les costumes du ballet “Grand Pas Classique” portés par les Étoiles Hugo Marchand et Valentine Colasante.
On le sait, la danse classique est un milieu qui se montre très exigeant et impitoyable alors Chanel misait gros sur ce travail. Mais entre tutus, paillettes, broderies et tiares, la Maison de couture a de nouveau ébloui la scène de l’Opéra et ses danseurs alors encore une fois, défi relevé ! (L’inverse vous aurait-il étonné ?!)

Retour aux bases pour Chanel : la danse

Si vous l’ignoriez, Gabrielle Chanel de son temps n’était pas qu’une passionnée de mode mais aussi une effrénée de ballet. La danse est et reste ainsi au cœur de l’héritage Chanel depuis les débuts de « Coco ».
En effet, Gabrielle Chanel a toujours mis sa vision au service de la danse en créant les costumes de plusieurs ballets, dont Le Train Bleu en 1924 (et oui, il n’y a pas que le Lac desCygnes et Casse-Noisette) !

À l’instar des pièces de ses collections, ses créations contemporaines pour la danse misaient sur le confort et la liberté de mouvement, donnant naissance à des costumes tels quel’univers de la danse classique n’en avait encore jamais connus.

Un amour commun entre Chanel et l’Opéra de Paris : l’Art !

Partenaire du Gala d’ouverture de la saison de danse de l’Opéra Garnier depuis 2018, la Maison de haute couture réaffirme son soutien à cette institution en devenant mécène du Ballet de l’Opéra national de Paris.
Ce partenariat coule de source puisqu’entre la mode et la danse, il n’y a qu’un pas (de bourré) !

Alors quoi de plus beau que deux Maisons unies par les mêmes valeurs d’excellence et de création pour s’offrir un projet artistique commun le temps d’une valse ?
Créer des costumes pour des danseurs et danseuses classiques est un véritable challenge pour une Maison de couture car le ballet a énormément d’exigences et une robe composée de plusieurs couches peut être très belle, mais pour que les danseurs puissent tourner et sauter, elle doit être aussi légère qu’une plume. Mais rien n’effraie une Maison comme Chanel.

Un ballet qui vous laisse sans voix !

Entre son défilé traditionnel, ses ballets aériens et ses Étoiles gracieuses, tous les regards étaient tournés vers le sublime pas de deux Grand Pas Classique, incarné par les Étoiles Hugo Marchand et Valentine Colasante, tous deux vêtus de costumes Chanel.
La silhouette féminine se compose d’un bustier en velours de soie bleu nuit et d’un tutu en tulle rigide noir, imprimé pour l’occasion dans une nuance de bleu profond puis brodé d’une constellation de paillettes, de perles, de sequins et de strass, évoquant la féérie d’un ciel étoilé. Magique n’est-ce pas ?
Et le garçon de ballet ? On ne l’oublie pas : Hugo Marchand portait, quant à lui, un pourpoint en velours brodé, reprenant les motifs oniriques du costume de sa partenaire.

Une représentation donc à la fois féérique, somptueuse et délicate à voir sans modération et accessible gratuitement depuis le site de retransmission “L’Opéra chez soi.”

Sinon, n’hésitez pas à venir lire notre tout dernier article qui concerne l’inauguration du café Louis Vuitton.